Trouver un emploi aux Etats-Unis n’est pas chose facile. Cependant, sachez que vous ne pourrez pas aller aux USA  et chercher du travail avec un visa touriste. C’est strictement interdit aux Etats-Unis.

entreprise usa

Trouver un emploi aux Etats-Unis depuis mon pays d’origine

Si vous n’êtes pas sur le territoire américain, tout est possible car de nombreuses personnes l’ont déjà fait avant vous mais ce n’est pas évident. Il faut avoir :

  • Des papiers d’immigration en règle
  • Trouver un employeur, qui en plus de vous recruter, s’engage à «vous sponsoriser»

Votre combativité sera mise à l’épreuve à moins que vous ne tombiez sur une opportunité fantastique, chose fréquente pour certains profils notamment les informaticiens très recherchés aux Etats-Unis.

Voici quelques conseils:

Réactiver votre réseau pour trouver un job aux USA plus facilement

  • En parler dans votre entreprise qui peut vous muter aux Etats-Unis ou vous proposer un V.I.E
  • Mettre à jour et activer vos réseaux professionnels hors ligne ou en ligne tels que Linkedin. Distribuer vos cartes de visite, en parler autour de vous. Le réseau, bouche à oreille est ce qui fonctionne le mieux aujourd’hui.

Utiliser les sites de recherche d’emploi aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis comme partout dans le monde, la méthode est similaire avec ces premières étapes indispensables:

Les sites comme l’APEC, Pole emploi ou Linkedin ont une section “internationale” sinon si vous préférez choisir un organisme qui se charge de trouver des stages ou des jobs aux USA, EuropUSA peut vous mettre en relation avec des employeurs ou des sociétés de placements pour des jobs aux USA.

Trouver du travail aux Etats-Unis en étant sur place

Si vous êtes déjà aux Etats-Unis, cela sera plus facile car en étant sur place, vous connaissez mieux le marché, vous avez peut-être déjà tous vos papiers d’immigration en règle et vous êtes plus disponible pour vous déplacer rapidement.

-Avoir au minimum BAC+2. En effet, il est indispensable d’avoir un minimum d’étude derrière soi pour être en mesure de postuler à des offres aux USA.
-Parler couramment l’anglais. Une deuxième langue est un plus, notamment si vous parlez l’espagnol qui se parle de plus en plus aux Etats-Unis.
-Avoir eu une première expérience à l’étranger est indispensable car elle prouve votre capacité d’adaptation dans un pays étranger, et dévoile une ouverture d’esprit indéniable.
-Avoir effectué au minimum deux stages ou des expériences professionnelles significatives. Les employeurs américains ne vont pas mettre en place de longues procédures administratives pour des personnes débutantes. Il faut que vous puissiez justifier d’une plus-value.
-Etre disponible pour un stage aux Etats-Unis de minimum 3 mois. Sachant que la période idéale est d’un an. Etant donné la distance et la richesse culturelle du pays, deux mois ne suffisent pas à appréhender en profondeur ce que peut vous offrir votre entreprise d’accueil.
 

Prenez le temps de personnaliser votre lettre de motivation

Prenez tout votre temps pour cela car plus votre lettre sera peaufinée, plus elle sera percutante. Le mieux est d’adapter chacune de vos lettres en fonction de l’entreprise, du poste ou mieux de votre interlocuteur. Pour rédiger votre lettre, procurez vous des infos via internet. Le moyen le plus simple est de visiter le site internet de l’entreprise dans laquelle vous postulez, de faire une revue de presse et de parler autour de vous pour essayer d’obtenir des informations « off the record », très précieuses même si elles sont à utiliser avec modération…
 

Mettez vous à la place de votre interlocuteur américain

Essayez de vous mettre à la place de celui qui va recevoir la lettre afin de mieux attirer son attention. Si vous avez eu la chance d’avoir un contact avec cette personne ou quelqu’un qu’elle connaît, mentionnez le dès le premier paragraphe, cela retient l’attention parmi les nombreuses candidatures. Commencez de préférence par le besoin de votre interlocuteur avant de parler de vous en faisant référence par exemple au poste, à l’organisation de son équipe, au développement de ses ventes…etc.
 

Présentez-vous brièvement et de manière dynamique

La lettre de motivation ne doit pas répéter le CV mais mettre en exergue certains aspects stratégiques pour le poste pour lequel vous postulez. Elle doit permettre à votre interlocuteur de comprendre vos points forts pour le poste et votre motivation. Ne détaillez pas toutes vos expériences ou compétences, il pourra les voir en détail dans votre CV mais mettez en avant 2 ou 3 messages importants.
 

Pour conclure la lettre de candidature

Vous pouvez simplement lui dire que vous attendez une réponse mais cela peut pour certains postes, comme ceux de commerciaux, être perçus comme peu combatifs. Dans ce cas, indiquez que vous prendrez l’initiative du prochain contact mais surtout n’oubliez pas de le faire…
 

Evitez de commettre des erreurs fatales

Vérifiez bien l’orthographe et la grammaire de votre lettre, il ne doit y avoir aucune faute. Adressez la lettre de préférence à une personne et non un service ou « to whom it may concern ». Dactylographiez votre lettre comme tout autre document de votre candidature. Enfin, assurez vous de ne pas faire de traces de graisse, café ou une signature « baveuse » ou de couleur (limitez vous à l’encre noire ou bleue).