Les prestations sociales sont limitées au minimum aux Etats-Unis. Ceci veut dire que les charges sociales restent très peu élevées par rapport à ce que nous connaissons en Europe. Ce qui est donc un gros avantage pour les employeurs et la flexibilité du marché du travail..

 Mais aussi qui représente un gros inconvénient pour le bien-être des citoyens et leur protection sociale : couverture médicale, chômage, retraite…etc

hôpitaux aux usa

Comment fonctionne le système américain de couverture médicale ?

Avant 65 ans, les Américains sont assurés par des assurances privées.
A partir de 65 ans, les Américains bénéficient du sytème de sécurité sociale tel que nous le connaissons en France, il s’agit de Medicare.

Avant 65 ans et compte tenu des coûts exorbitants de la médecine aux Etats-Unis, il est indispensable de prendre une bonne assurance santé pour les USA. En général, les assurances américaines vous couvrent peu. avec un nombre d’exclusions très important et des tarifs très élevés.

Heureusement, en tant qu’expatrié aux Etats-Unis et résident temporaire, vous avez la possibilité de souscrire à des assurances beaucoup plus avantageuses spécialement conçues pour les expatriés. Après avoir étudié très précisément les différents produits existants, nous avons sélectionné une assurance qui offre le meilleur rapport garanties/prix.

La retraite est fixée à 65 ans aux Etats-Unis mais beaucoup de personnes continuent d’exercer une activité au-delà. L’importance que représente le travail dans la vie sociale fait qu’il est difficile pour beaucoup d’Américains de s’arrêter si vite…

De plus le dynamisme de l’économie de ces dernières années d’un côté et la courbe démographique en rétrécissement de l’autre crée une tension sur les retraites à payer. Les Américains ont donc trouvé une solution très pragmatique comme toujours : si vous continuez à travailler jusqu’à 70 ans, vous toucherez tout simplement une retraite plus élevée !

Et le chômage aux USA, ça existe ?

On peut pratiquement dire que le chômage n’existe pas dans ce pays. Ainsi, si vous êtes licencié, vous toucherez des allocations chômage représentant 20% à 40% de votre salaire et pour maximum 6 mois. Vous avez donc intérêt à rapidement retrouver un autre travail. Heureusement, le marché du travail est beaucoup plus flexible. Les employeurs n’hésitent pas à embaucher quelqu’un pour « essayer » puisqu’ils peuvent sans aucun problème le licencier du jour au lendemain et dans le quart d’heure qui suit…Aucun motif n’est nécessaire.