Google+ RSS
Anglais Allemand France
écrire un article réagir imprimer envoyer

Visa waiver et ESTA

Le visa waiver et l'ESTA sont les deux formalités administratives pour se rendre aux Etats-Unis pour un voyage touristique ou d'affaires, 90 jours maximum.

Le Visa Waiver

Vous voulez partir visiter, explorer et même prendre des contacts aux USA. Bonne nouvelle, si vous êtes, entre autres, d’une nationalité de l’Europe de l’Ouest, vous n’avez plus besoin de visas depuis 1990. Cela s'appelle le "visa waiver" ou l'exemption de visa, c'est la manière la plus courante pour les Français d'entrer aux U.S.

Il s'agit concrètement du papier vert (From I-94) que l'on vous remet dans l'avion, tamponné avec la date limite de votre retour. Ce formulaire sera accroché à votre passeport. Il est la preuve de votre entrée légale aux US. Il vous sera repris lors de votre départ et théoriquement les dates de votre arrivée et départ seront rentrés dans les ordinateurs de l'USCIS.
 

Mise en garde : Le maximum de séjour autorisé est de 90 jours. Vous n’avez aucune possibilité de prolonger ce séjour ni de changer votre “ status ”, c’est à dire votre visa. Ainsi, cette dispense peut être source de difficultés pour ceux qui voudraient rester plus longtemps. En effet, il est impossible de demander une prolongation de séjour ou de déposer une demande de visa non-immigrant en restant sur place. Ceux qui sont entrés aux États-Unis sur cette dispense de visa doivent impérativement quitter le territoire américain avant la fin des 3 mois (90 jours exactement) autorisés.
Vous ne pouvez évidemment pas travailler.

Une seule exception : si vous vous mariez avec un citoyen américain.
Ne le faites pas avant environ 75 jours. Vous seriez accusé de “ visa fraud ” car on vous soupconnera d’avoir franchi la frontière en sachant que vous alliez vous marier et rester aux US. C’est un “ crime ” et vous pourriez ne pas avoir vos papiers régularisés.
Les agents du BCIS à la frontière ont le pouvoir de ne pas vous laisser rentrer, s’ils soupconnent une fraude quelconque et vous ne pouvez pas faire appel de cette décision. Vous pouvez vous retrouver dans le prochain avion retour case départ.
 

Liste des pays autorisés à aller aux US sans visa pour moins de 3 mois en touriste ou pour affaire:

Allemagne, Andorre, Australie, Autriche, Belgique, Brunei, Danemark, Espagne, Finlande, France, Irlande, Islande, Italie, Japon, Liechtenstein, Luxembourg, Monaco, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Saint Marin, Singapour, Slovénie, Suède, Suisse.

 

ESTA (Electronic System for Travel Authorization)

Depuis le 12 Janvier 2009, toutes les personnes se rendant aux Etats-Unis moins de 90 jours sans visa (visa waiver) doivent IMPERATIVEMENT demander sur INTERNET UNIQUEMENT une autorisation pour débarquer aux USA. Pour demander cette fameuse autorisation ESTA, il faut aller sur le site du gouvernement américain, qui existe désormais en version française.

Cette autorisation est payante depuis septembre 2010 et payable en ligne uniquement par carte bancaire (coût: 14$) et est valable pour une durée de 2 ans, ou jusqu’à l’expiration du passeport.
L’autorisation doit être demandée au moins 72 heures avant le départ. Elle est obligatoire également pour les personnes en transit seulement aux Etats-Unis.

Les Etats-Unis disent que cette formalité les aidera à détecter les terroristes. Ceci est censé remplacer la fiche verte que l’on remplissait dans l’avion. Si vous n’avez pas cette autorisation, il est probable que votre compagnie d’aviation ne vous laissera pas embarquer.

Dans la plupart des cas, il suffit de quelques minutes pour recevoir l'autorisation, mais il peut arriver que la demande soit mise "en instance". Dans ce cas, la réponse intervient sous 3 jours. Nous vous conseillons de demander cette autorisation dès que vous avez votre billet. L'enregistrement est valable pendant 2 ans et pour plusieurs entrées si vous ne changez pas de passeport ou d’état civil.

Quelles questions vous seront posées?

On vous demandera votre état civil, vos coordonnées (l’email et le téléphone ne sont pas obligatoires mais "recommandés"), toutes les infos de votre passeport, celles de votre vol, votre adresse aux Etats-Unis. Et on vous demande si vous avez une maladie contagieuse dont voici le catalogue : Chancroid, Gonorrhea, Granuloma inguinale, Human immunodeficiency virus (HIV) infection, Leprosy infectious, Lymphogranuloma venereum, Syphilis infectious stage, Tuberculosis, active, And others as determined by the Department of Health and Human Services. Nous vous laissons le soin de traduire et notons que la liste est ouverte.
ll faut également répondre si vous avez un « Physical or Mental Disorders » et si vous êtes « Drug Abusers and Drug Addicts » et, bien sûr, les traditionnels liens avec les milieux terroristes ou avec des activités d'espionnage et diverses turpitudes.

La Communauté européenne a essayé de batailler avant d’accepter cette nouvelle formalité et a obtenu que certaines questions ne soient pas obligatoires, comme l’email, l’adresse de départ et d’arrivée, la personne qui vous accompagne...Mais ce fût, soit passer par ces exigences, soit supprimer l’avantage du visa waiver (pouvoir séjourner 90 jours sans visa).Pour aller aux USA, cela se prépare et se mérite.

Si vous êtes refusé, vous n’avez aucun recours en justice, mais vous pouvez toujours demander un visa (qui sera probablement impossible à obtenir).
 

Bon à savoir :

Lors de votre passage au filtre de sécurité, veillez à ce que votre ordinateur, téléphone portable, tablette et tous vos appareils fonctionnant sur batteries soit chargés de façon à pouvoir les allumer et les utiliser. L'agent à la douane peut vous demander de les allumer et vérifier qu'ils fonctionnent et qu'ils vous appartiennent. S'il est impossible de les mettre en marche, votre précieux outil peut vous être confisqué, voire même détruit !

Très bonne analyse, très clair

Ecrire un commentaire

Non publié.
écrire un article réagir imprimer envoyer