Google+ RSS
Anglais Allemand France
écrire un article réagir imprimer envoyer

Financer pour satisfaire les commandes supplémentaires

J'ai une affaire qui marche bien mais j'ai besoin de fonds de roulement pour satisfaire mes commandes

Votre produit ou votre service a du succès. Vos commandes augmentent, votre gestion et vos employés ont fait leur preuve et sont rodés. Vous avez démarré avec suffisamment de capital pour vos équipements, locaux, frais de recherche ainsi qu'un fond de trésorerie qui vous a permis de pallier au manque de chiffre d'affaire de la première année. Vos efforts de marketing sont couronnés de succès et vous voilà en plein essor. Mais vous avez maintenant besoin de « working capital » (fonds de roulement) pour satisfaire les commandes qui vous arrivent de partout, ce qui en Amérique devient important quand cela démarre.

Un fonds de roulement suffisant  
 
Vous avez maintenant besoin de « working capital ». Il vous faut financer l'achat de nouveaux matériaux, l'augmentation de votre main-d'oeuvre, des transports, des frais de gestion etc. Heureusement, votre gestion et prévision de trésorerie vous permettent d'avoir un tableau de bord efficace et de prévoir les délais entre les dépenses et les encaissements. 

 

Planifier précisement vos flux d'argent  
 
Prévoir les délais entre les dépenses et les encaissements. Vous tirez parti des meilleures conditions de paiements que vos fournisseurs puissent vous offrir et vous accélérez les rentrées en caisse de vos comptes clients. Bien sûr, vous avez toujours gardé un oeil très vigilant sur le crédit de vos clients et n'avez jamais accepté de livrer un client dont le crédit était douteux, sans avances ni garanties (comme par exemple des lettres de crédit).

 

Financez-vous auprès d'un tiers  
 
Maintenant vous pouvez aller voir votre banquier ou un factor pour financer des commandes solides dont les paiements sont prévisibles.

N'oubliez pas de leur amener vos factures, vos bons de commande, vos états financiers et si possible (fortement recommandé) vos prévisions de trésorerie (cash flow) durant la période où vous avez besoin d'aide pour votre développement.
Il faut vous attendre à une aide progressive. Le maximum que vous pourrez obtenir est 80% de vos « receivables » (compte clients) soit financés par votre banque (A/R financing) soit achetés par un « factor » (ventes des comptes clients, factoring).
La banque vous prête de l'argent pour vous permettre d'exécuter vos commandes. Vos créances devront atteindre au minimum 250 000 dollars et ils préfèreront en général de nombreux clients au lieu de quelques gros, tous avec un bon crédit bien sûr.
Le Factor vous achète tout ou partie de votre compte client, à un prix réduit. Il encaissera les chèques des clients. Vous n'aurez plus à vous préoccuper du paiement des factures.

Il existe d’autres modes de financement en dehors de la gestion des créances clients
 

D'autres modes de financement  
 

Peut-être aussi, vous pourrez obtenir le financement jusqu'à 60% maximum de vos stocks (inventories).
Il reste également la « secured line of credit » (crédit à court terme garanti). Cette ligne de crédit sera garantie par tous les actifs (assets) de la société. 
L'étape suivante, mais c'est plus difficile à obtenir, essayez une unsecured line of credit (crédit à court terme sans garanties). 
Enfin vous aurez peut-être droit au « revolving line of credit » (crédit à court terme renouvelable) ou à des techniques financières comme les lettres de crédit et autres formes de garanties bancaires ainsi que les « escrows accounts » (opérations contrôlées par des tiers qui donnent l'argent ou les titres à qui de droit quand certaines conditions sont remplies), l'assurance, les crédits d'import/export US et Etranger (par exemple style Coface), les garanties et programmes d'encouragement du S.B.A. (Small Business Administration), les Etats, les localités qui peuvent avoir intérêt à vous aider (par exemple pour soutenir la création d'emploi). 

 

Précision sur les banquiers  

N'oubliez pas avant de choisir une banque de vérifier que sa politique privilégie l'aide aux entreprises et qu'elle pourra donc vous soutenir en cas de besoin dans votre future croissance.

Il est prudent de maintenir des relations d'affaires avec plusieurs banques.

Ecrire un commentaire

Non publié.
écrire un article réagir imprimer envoyer